:: Le Registre Fédéral :: ◬ S'inscrire :: ☄ Archives fédérales Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kaze Hayabusa
Kaze Hayabusa
◬ C-Y : 171
◬ Post : 3
Kaze Hayabusa
En cours d'enregistrement...



Jeu 29 Nov - 0:44
Voir le profil de l'utilisateur




KAZE  HAYABUSA

ID CARD


Kaze
Nom : réponse ici
Prénom(s) : Kaze
Âge : 42 ans
Orientation : Unknown
Situation sociale : Unknown
Métier : Professeur d'Arts Martiaux
Avatar Miyamoto Musashi

En savoir plus :
Taciturne semble être un mot inventé pour lui. N'appréciant guerre les longs discours, Kaze est un homme franc, loyal et direct. Certains de ceux qui ont côtoyés l'assassin sont même allés jusqu'à le qualifier de sage. Prudent et courageux, c'est un homme simple, entier mais dur. Croyant, il n'en est pas pour autant un extrémiste incapable de libre arbitre. L'apparence de Kaze, comme son âge ou toutes sortes d'informations personnelles à son sujet restent un profond mystère. Sorte de ninja des temps modernes, Kaze met un point d'honneur à garder son identité et ses traits secrets. Portant tantôt un masque, tantôt une capuche ou un foulard, usant d'artifice comme les chapeaux, lunettes de soleil ou les longues écharpes, l'individu reste très discret et extrêmement dur à identifier.
Les seules chose dont on est sûr sont ses traits orientaux, ses yeux bridés et sa peau dorée. L'individu n'est pas très grand, guerre plus d'un mètre soixante dix et semble très athlétique.

HISTORY


From the dawn of time to the end of days I will have to run, away
I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again
Kaze
Je suis là, dehors encore une fois. Je viens encore de le faire. Encore une fois. Un pauvre hère vient de tomber. Je ne le pleurerais pas, même si sa mort ne m’enchante guère. Je fais cela au nom d’une justice qui me dépasse. La foi guide mes membres, guide ma lame. Je suis comme cet acier. Je ne peux que croire que la main qui me manipule est juste et ignore la corruption. J’agis sans questionner parce que je crois. Ou alors je fais ainsi pour éviter un quelconque sentiment de culpabilité que je veux continuer à croire étranger. Six années...six longues années. Je tue sans relâche pour le compte des Jokers, sans me poser de questions, sans but et sans âme. J'accompli ces basses besognes peut-être parce que quelqu'un doit le faire, mais surtout parce qu'il est encore là et que je lui ai promis qu'il n'aurait jamais à le faire seul.

Les premiers flocons de l’hiver me glacent aussi bien en dedans qu’en dehors et pourtant, comme pour le reste, je n’en tiens pas compte. Est-ce de leur faute si j’ai si froid ? Ils me paraissent aussi éphémères que futiles. Peut être comme je le suis moi-même. Mais je ressens ce froid pourtant. Ce froid qui me transperce les os jusqu'à l’âme. Ce froid qui rend les battements de mon cœur si douloureux.

Je suis perdu.
Perdu dans un monde qui change trop vite. Perdu dans un monde qui devient de plus en plus froid. Le devient-il à cause de gens comme moi ? Perdu dans ces choix qui ne sont pas les miens, guidant des actions qui, elles, sont les miennes. Perdu dans mes songes, prisonnier de mes tourments, captif de mes pensées.

Soudain, un bruit que je n’entends pas et une douleur que je goûte à peine me libèrent. J’ouvre les yeux. Étaient-ils seulement fermés ? Pourtant je sors de mon monde intérieur, de mes errements. Ils étaient pourtant si rares avant… Je suis d’abord frappé par l’odeur. Ce n’est pas celle de la puanteur des bas-quartiers que je reconnais, mais celle de la poudre et du sang qui se mêlent dans mes narines. Celle de mon propre sang.

Je regarde mon épaule. Je suis touché. Rien de grave et je n’ai pas le temps de m’en soucier. Ils sont une demi-douzaine devant moi. Un gang des rues. Sans doute celui que je viens de décapiter. Peut être qu’eux ne pensaient pas comme nous. Peut être que pour eux, leur vendeur de mort de patron ne méritait pas son funeste sort. Mais pourtant, c’est bien son crane qui gît misérablement au fond de mon sac.

Je suis donc leur cible, moi-même à mon tour. Par vengeance ou par fierté, mais ils ne me laisseront pas partir, pas comme ça. C’est donc cela que ça fait ? Mais je n’ai pas le temps de me poser ces questions. C’est comme pour cette blessure. Je m’en soucierai plus tard. Si jamais je m’en sors. Ou alors, je m’en soucierai quand moi aussi, je serai mort.

J’ouvre enfin les yeux et vois l’homme qui a tiré. Vise-t-il si mal ou pensait-il que j’allais esquiver ? N’avait-il pas vu que mes yeux étaient fermés ou étaient-ce ces œillères qui m’empêchaient moi de le voir ?

Mais maintenant je le vois. Lui et les autres. Je les vois et je suis libre. Je peux bouger. Ils sont nombreux mais lui seul est armé d’un pistolet, les autres ne sont que quelques lames. Ce que j’ai combattu toute ma vie. Ce pour quoi on m’a formé. Ce que je suis. Je n’ai pas peur. Pas un instant. Je suis en terrain connu, dans un triste royaume dont je suis le roi.

Ils ne me connaissent pas, mais moi je les connais. Je les connais tous. J’ai l’habitude de ce genre de lutte. Deux se ruent sur moi avec leurs couteaux, inconscients de ma vitesse, de ma rapidité d’exécution. J’esquive le premier sans difficultés, me retirant de son chemin et le laissant être emporter par sa propre rage vers le mur derrière moi alors que moi je me rue sur son acolyte. Je saute directement sur lui, le pied en avant. Le choque est brutal, mais plus pour lui que pour moi. Il me reçoit de plein fouet. Moi je fléchis, j’utilise mon poids et mon élan. Je le fais plier et, pendant que je me réceptionne d’une roulade et continue mon chemin sans ralentir ni me retourner, j’entends un sourd craquement laissant peu de place au doute.

Je fonds déjà sur le prochain infortuné qui croise ma route. Sa lame se rapproche dangereusement de moi. Je ne cherche pas à la bloquer. Je la dévie d’une poussette d’un bras pendant que, de l’autre, je loge ma lame secrète dans son abdomen. Alors qu’il se recroqueville pour la dernière fois, j’use de mon art du déplacement pour ne pas ralentir. Je le dépasse d’une simple roulade sur son dos et retrouve mes appuis derrière lui. J’avance, je ne peux pas encore me permettre de m’arrêter.

Pourtant je suis stoppé par un autre homme dont je n’ai pas le temps de voir le visage. Ne puis je pas le voir ou est ce que je ne veux simplement pas le regarder. Je ne vois que son arme qui se dirige vers moi avec élan. Je la stoppe en saisissant son poignet. Ce mouvement réussit à surprendre mon adversaire et me laisse le temps de passer cette même lame rétractable en travers de sa gorge.

Alors qu’un nouvel assaillant se dévoile, pendant que le précédent s’écroule, j’arrache cette épée, qui voulait prendre ma vie quelques secondes plus tôt, à son propriétaire qui n’en fera plus jamais usage.
Je vois la rage dans les yeux de ce nouvel arrivant qui pose les pieds dans mon royaume. J’esquive son assaut en faisant un tour sur moi-même et en me déportant sur le côté. Ce mouvement n’a aucune vocation esthétique, il n’est pratique que dans le but de donner de l’ampleur à la lame de ma nouvelle épée afin que celle-ci ait la force de se loger horizontalement dans le dos de mon ennemi. Ce qu’elle fit…

En voici deux autres. Le premier lève son glaive pour en finir avec la menace que je représente. Je lâche l’épée que j’avais emprunté à ce malheureux et celui-ci s’écroule avec elle. Je suis juste assez rapide pour reporter mes mains vers celles qui en veulent à ma vie.
Je ne les combats pas alors que celles-ci s’abattent. Je me décale sans les lâcher et accompagne d’abord leur mouvement. Puis je file derrière cet individu et, en prolongement le mouvement meurtrier de son bras, je bloque l’attaque de son binôme que je repousse d’un coup de pied, avant de faire une clef de bras dans le dos de ce type que je n’ai toujours pas lâché. Il bouge le poignet et laisse tomber son arme sous la douleur que j’exerce sur lui. Je m’en saisis et le transperce dans le même geste, lui rendant ainsi son bien qu’il ne voulait pas me céder.

Celui que je venais de repousser revient à l’assaut. J’esquive son ample coup horizontal en me baissant et me redresse en l’empoignant et en lui donnant un coup de genoux. Il ne le sait pas, mais il vient de me sauver la vie, me servant de bouclier humain et me protégeant alors que l’homme qui m’avait blessé plus tôt avait tenté de faire feu dans la mêlée.

Mais son corps lourd me ralentit et un autre adversaire arrivant de derrière moi tente déjà de m’immobiliser, offrant mon corps découvert à la lame assoiffé de sang d’une de ses compagnons qui brandit déjà son acier vers moi.
Je fléchis et nous force à nous retourner, parant ainsi le tranchant venant à notre rencontre avec l’épaule, les os, les  muscles et les chairs de lui qui tentait de me maintenir prisonnier.
Celui qui vient de tuer son compagnon et dont la lame est coincé dans l’épaule de celui-ci est très proche de moi. Je l’écarte quelque peu en lui portant un coup de tête alors que je me relève. Mais j’empêche celui-ci de trop reculer, saisissant son visage avec mes mains et obligeant sa tête à prendre un axe impossible avec son cou.

Je me rue sur une autre, puis un autre et encore un autre. Peut-être. Je ne vois plus. Je n’ai plus conscience. Seul l’instinct me fait me mouvoir. Cet instinct si particulier qu’on les gens de ma race. Il me permet de bloquer, d’esquiver, de frapper, de trancher.

Je ne vois plus mais soudain je sens. Ce parfum si particulier, mélange de jasmin et de tilleul avec une pointe de nicotine. Il semble remplir mes poumons comme il emplit mon âme de nostalgie, de mélancolie. Je relève la tête. Une ombre. Un voile. Je crois l’apercevoir, au loin. Un esprit sortit du passé.

Je sais que ce n’est pas possible, mais pourtant je la vois, un bref instant. Elle marche avec nonchalance, comme elle l’a toujours fait. Avec légèreté et arborant ce sourire doux-amer qui lui colle à la peau. Elle me fixe. Me regarde avec douceur. Elle me connaît mieux que je me connais moi-même et pourtant elle me pardonne ces fautes que moi-même je ne pardonne pas. Peut être me plaint-elle aussi. Peut être parce que je vis encore. Ou alors parce que justement, je ne vis pas.

Je m’arrête pour la contempler un instant, bien que je sache que ce n’est pas elle. Ça fait des semaines, des mois, peut être des années qu’on ne l’a pas vu. Certains font l’erreur de la croire morte et s’en réjouissent sûrement, mais moi je sais. Ils ont tort. J’en suis convaincu. Comment cela pourrait-il même être possible. Et même si elle était un souvenir, elle serait toujours tellement plus importante, tellement plus puissante qu’eux ne le seront jamais. Personne ne pourrait jamais lui mettre la main dessus. Elle ne fait que dormir, s’accordant ce que nous somme trop fou pour oser espérer. Elle se repose et profite de paysages que je ne pourrais jamais qu’imaginer avant, qu’à mon tour, elle vienne me chercher. Comme elle avait promis de le faire.

Cet instant d’égarement, était-il causer par elle ? Elle seule en aurait le pouvoir, mais en aurait-elle la volonté ?
Ou n’est ce que mon imagination, mon inconscient si souvent ignoré, étouffé, qui essaye de me réveiller ?

Mais je suis tiré de mon rêve par une nouvelle balle cruelle qui étouffe mes questions et assassine mes songes.
Je suis à genoux devant cet homme au pistolet. Le seul autre survivant, à part moi, du carnage qui vient d’avoir lieu. Du canon de son arme s’échappe des volutes de fumé alors que de mon ventre s’échappe des flots de sang.
Est ce comme ça que tout finit ?
Je m’interroge mais, surtout, je l’interroge elle, par-dessus l’épaule de cet inconnu.
Prit d’un doute en voyant mes yeux regarder par delà sa personne, il se retourne, braquant le vide de son arme menaçante.
Il ne me voit pas dégainer ma dague…


AND YOU ?!

Juste un mec...Avec des poils.
Revenir en haut Aller en bas
G.H.O.S.T
◬ Age : 32
◬ Job : I.A à plein temps
◬ Localisation : Partout et nulle part à la fois
◬ C-Y : 3982
◬ Post : 159
G.H.O.S.T
I.A omnisciente



Jeu 29 Nov - 9:46
Voir le profil de l'utilisateur

Tentative d'identification> protocol engaged

Bonjour et bienvenue sur Down From The Sky, nous sommes très heureux de t'accueillir parmi nous. Nous espèrons que le jeu te plairas et que tu t'intégreras parfaitement dans notre communauté. Aprés tout, nous sommes là pour t'y aider !

N'oublies pas :
De prendre connaissance du règlement si ce n'est pas déjà fait
De savoir où tu mets les pieds grâce à notre petit guide du débutant
Prendre connaissances des données primaires utiles pour se lancer dans l'aventure.
Pense à visiter le bottin pour t'assurer que ton avatar n'est pas déjà choisi par un autre joueur ou un prédéfini.
Les Postes Vacants sont là pour t'aider à trouver la place de ton personnage dans ce vaste monde.
Et si tu as des questions, contacter Tankred. Sous ses airs de grincheux, il peut se montrer réellement agréable. Sinon, tu as la Zone invité pour nous faire part de tes interrogations.
Lorsque ta fiche sera terminée, n'oublie pas de nous la signaler ici.

En attendant ta validation, n'hésite pas à rejoindre le flood et faire connaissance avec les autres joueurs.

Un membre de l'administration te contactera d'ici peu pour te donner le lien de notre salon Discord, si tu veux nous y rejoindre.

Revenir en haut Aller en bas
Mike Tackeray
◬ Age : 34
◬ Job : Bras droit de l'Arthius
◬ Localisation : Sur le Prométhéus
◬ C-Y : 1262
◬ Post : 68
Mike Tackeray
Hungry Like The Wolf △ Arthius



Jeu 29 Nov - 9:47
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue paris nous! Ma messagerie est ouverte si jamais tu veux du rp!


Revenir en haut Aller en bas
Tankred Padden
◬ Age : 39
◬ Job : Lieutenant de Police
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 1533
◬ Post : 159
Tankred Padden
Danger Zone ★ Police



Jeu 29 Nov - 9:47
Voir le profil de l'utilisateur
Salut mon p'tit Kaze ! ça fait plaisir de te revoir ici après toutes ces années !



Algorithms evolve / Push us aside and render us obsolete / This means war...
Revenir en haut Aller en bas
Brennan Rhaellyn
◬ C-Y : 2300
◬ Post : 15
Brennan Rhaellyn
Hungry Like The Wolf △ Jokers



Jeu 29 Nov - 11:00
Voir le profil de l'utilisateur
Welcome on board, Brother Wink


I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain...The only thing that's real.
Revenir en haut Aller en bas
Marie De Saens
◬ Age : 30
◬ Job : 1e classe à l'Arthius
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 2928
◬ Post : 135
Marie De Saens
Hungry Like The Wolf △ Arthius



Jeu 29 Nov - 14:24
Voir le profil de l'utilisateur
Benvenuto ! J'espère que tu te plairas parmi nous (mais si tu connais déjà Tankred alias Ronchon c'est sûr que tu vas t'éclater !) :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Tankred Padden
◬ Age : 39
◬ Job : Lieutenant de Police
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 1533
◬ Post : 159
Tankred Padden
Danger Zone ★ Police



Jeu 29 Nov - 16:06
Voir le profil de l'utilisateur
Dis donc ! j'te permet pas toi !



Algorithms evolve / Push us aside and render us obsolete / This means war...
Revenir en haut Aller en bas
Marie De Saens
◬ Age : 30
◬ Job : 1e classe à l'Arthius
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 2928
◬ Post : 135
Marie De Saens
Hungry Like The Wolf △ Arthius



Jeu 29 Nov - 16:38
Voir le profil de l'utilisateur
Mais je me permets je me permets krkrkr

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Kaze Hayabusa
◬ C-Y : 171
◬ Post : 3
Kaze Hayabusa
En cours d'enregistrement...



Ven 30 Nov - 17:49
Voir le profil de l'utilisateur
Un grand merci à tous. J'ai pas masse de temps en ce moment et je dois peaufiner encore le contenu de ma fiche (et me remettre dans ma peau d'ours/grain de riz/maitre disco) mais je serai bientôt prêt à jouer avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Mike Tackeray
◬ Age : 34
◬ Job : Bras droit de l'Arthius
◬ Localisation : Sur le Prométhéus
◬ C-Y : 1262
◬ Post : 68
Mike Tackeray
Hungry Like The Wolf △ Arthius



Ven 30 Nov - 17:52
Voir le profil de l'utilisateur
Super! Si jamais tu veux parler d'un jeu ma messagerie est grande ouverte! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Marie De Saens
◬ Age : 30
◬ Job : 1e classe à l'Arthius
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 2928
◬ Post : 135
Marie De Saens
Hungry Like The Wolf △ Arthius



Ven 30 Nov - 18:12
Voir le profil de l'utilisateur
Maître disco, j'approuve :afro:
Revenir en haut Aller en bas
Tankred Padden
◬ Age : 39
◬ Job : Lieutenant de Police
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 1533
◬ Post : 159
Tankred Padden
Danger Zone ★ Police



Sam 1 Déc - 14:17
Voir le profil de l'utilisateur
Vous allez voir ! c'est un sacré maître-disco !



Algorithms evolve / Push us aside and render us obsolete / This means war...
Revenir en haut Aller en bas
Marie De Saens
◬ Age : 30
◬ Job : 1e classe à l'Arthius
◬ Localisation : Ysera - Secteur Culturel
◬ C-Y : 2928
◬ Post : 135
Marie De Saens
Hungry Like The Wolf △ Arthius



Sam 1 Déc - 14:45
Voir le profil de l'utilisateur
On a hâte de voir ça ! :cyclops:
Revenir en haut Aller en bas
G.H.O.S.T
◬ Age : 32
◬ Job : I.A à plein temps
◬ Localisation : Partout et nulle part à la fois
◬ C-Y : 3982
◬ Post : 159
G.H.O.S.T
I.A omnisciente



Lun 3 Déc - 9:56
Voir le profil de l'utilisateur
Salut à toi Kaze !! Tu as jusqu'au 6 décembre pour finir tout ça.
Est-ce que tu as besoin d'un délai supplémentaire pour finir ta fiche ? N'hésites pas à me faire signe.
Revenir en haut Aller en bas
G.H.O.S.T
◬ Age : 32
◬ Job : I.A à plein temps
◬ Localisation : Partout et nulle part à la fois
◬ C-Y : 3982
◬ Post : 159
G.H.O.S.T
I.A omnisciente



Jeu 6 Déc - 9:45
Voir le profil de l'utilisateur

Tentative d'identification> validation en cours


Nous avons bien reçu ta demande de validation. GHOST se fait toujours un plaisir de venir voir ce qui se passe du côté du centre d'enregistrement. Il s'en frotte déjà les mains. Alors qu'avons nous là ?

J'aime beaucoup ta manière d'écrire, on comprend la manière de penser de ton personnage, pourquoi il tue, son traumatisme (un peu à la manière de Brennan d'ailleurs). On sait qu'il bosse pour les Jokers depuis six ans mais on ne sait pas, pourquoi ? Comment en est-il venu à les rejoindre ? C'est un choix délibéré ou obligé par x ou y raisons ? Il aurait très bien pu être freelance par exemple.
J'y ai repensé par la suite mais au vu de l'âge, il a donc connu la guerre Tarchanne ? Comment l'a t'il vécu ? évolué ? y a t'il participé ?
En soit, l'histoire est une tranche de vie mais ce serait intéressant d'avoir des informations plus "pratiques" en lien avec le fond de jeu. Tu peux inclure ces info dans ton récit, comme des souvenirs par exemple en utilisant le même ton. Ca pourrait être sympa.

Revenir en haut Aller en bas
G.H.O.S.T
◬ Age : 32
◬ Job : I.A à plein temps
◬ Localisation : Partout et nulle part à la fois
◬ C-Y : 3982
◬ Post : 159
G.H.O.S.T
I.A omnisciente



Mar 11 Déc - 20:37
Voir le profil de l'utilisateur
Délai supplémentaire dû à une coupure internet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1